GANGIRLS WITH TALENT: EMILIE BOUGUEREAU

READ ENGLISH VERSION HERE

Photo 05-09-2018 14 29 27.jpg

Emilie Bouguereau

L’illustratrice coup de coeur de la rentrée

Bonjour EMILIE, peux-tu nous en dire un peu plus sur toi ?

Je suis une artiste illustratrice de 29 ans et je vis à Paris. Avant de me consacrer entièrement à mes dessins je travaillais comme styliste en maroquinerie. C’est un travail créatif qui m’a formée et intéressée mais je restais frustrée de devoir répondre artistiquement à un univers qui n’était pas le mien.

J’ai toujours dessiné. J’avais d’ailleurs choisi des études de mode pour pouvoir avoir une activité me permettant de dessiner fréquemment. Mais c’est en réalité une part trop infime de ce métier. J’ai simplement fini par prendre la décision de me consacrer entièrement à mes envies et mes idées. 

 

Photo 05-09-2018 11 50 52.jpg

NOUS ADORONS la décoration de ton appartement, d'où te vient ton inspiration pour le meubler ?

D’abord merci !

Pour la décoration de mon apparTement c’est comme pour mes créations. J’écoute mon inspiration et mes envies. J’avais un besoin viscéral de nature alors j’ai décidé d’avoir beaucoup de plantes. Je me sens un peu comme dans un jardin et ça m’apaise. Mon intérieur finalement est en totale adéquation avec mes dessins. C’est très végétal et coloré. Il manque les animaux mais ça aurait été compliqué l’arche de Noé dans le salon Ahah.

J’achète principalement de seconde main par conviction personnelle, par envie d’avoir des objets qui ont une histoire et parce que l’ancien a beaucoup de charme à mes yeux.

Je rapporte également un certain nombre d’objets de mes voyages. J’aime qu’un élément décoratif soit aussi un souvenir. Je mélange les couleurs, les styles, les époques, les provenances est ça créé manifestement un joyeux mélange.

Parle nous de tes magnifiques aquarelles et PORCELAINES...

La première de mes aquarelles « les animaux » était les tigres. Après avoir longtemps dessiné au crayon j’avais envie de couleurs. Je pense que la création est profondément émotionnelle, je ne sais pas ce qu’il s’est passé en moi à ce moment là mais était venu le temps de la couleur et de la joie. 

Mes aquarelles sont des représentations narratives et candides de la vie sauvage. J’ai passé une partie de mon enfance à voyager en Afrique avec mon père qui est photographe animalier. Ma jeunesse a été un grand safari. Mes aquarelles sont l’expression picturale de mes souvenirs de petite fille, avec évidemment toute l’approximation, la naïveté et l’idéalisation d’un regard d’enfant. 

Après les aquarelles j’avais envie de décliner mes motifs sur de la porcelaine. Je trouvais ça intéressant, ça me semblait suffisamment désuet et passé de mode pour être justement moderne. Alors j’ai appris la peinture sur porcelaine et je réalise des pièces uniques faites à la main.

Qu'est ce qui t'a poussé à te lancer ?

Le besoin d’être moi même et de m’accomplir. Je voulais essayer d’explorer mon univers artistique Au lieu de travailler à comprendre celui des autres.

Quels sont tes projets à venir ?

J’ai des chouettes collaborations de prévues cette année. J’ai habillé l’intérieur des boîtes à chaussures Rivecour. Je vais avoir la chance de présenter mon travail à Hong kong en collaboration avec une marque géniale de maroquinerie. Je voudrais faire plein de nouvelles aquarelles et encore plus de vaisselle en porcelaine.

J’ai également beaucoup d’idées de produits à décorer de mes dessins mais qui va piano va sano alors les choses arriveront en temps voulu…

 

QuelLEs sont tes adresses préférées à Paris où tu vis ?

Je suis une casanière et je travaille à domicile alors ma préférée c’est la mienne. 

Sinon j’adore la sélection de meubles chez Idea Paris Design 58 rue Greneta. 

J’adore la pizzeria Pupetta 124 rue Saint Denis parce que c’est bon et que les patrons sont trop sympas.

J’aime le charme des petites boutiques du passage du grand cerf. De Marseille et d’ailleurs au numéro 1 du passage est une boutique de cosmétique bio qui a des produits géniaux.

 

 

 

 

SI TU POUVAIS CRÉER UN GANG de 3 FEMMES QUE TU ADMIRES, QUI CHOISIRAIS-TU ?

Des femmes obligées ? TROIS seulement ? Je prends la liberté de faire à ma guise. 

Frida Kahlo pour son audace affolante, son talent, ses idées et son courage. 

Antoine de Saint Exupéry pour son œuvre, pour le petit prince évidemment et pour l’aviation aussi. Car je me lance dans mon permis de pilote et qu’il aurait certainement de bons conseils à me prodiguer. 

Le personnage de Robert Redford dans Out of Africa parce que je ne me remettrai jamais du fait de ne pas être cet homme. Lui aussi il vole !

Et je ne respecte pas le quota mais pour me faire pardonner je termine sur: 

Joséphine Baker pour le spectacle bien sûr mais surtout l’aura incroyable de cette femme et la densité fascinante de son existence. 

Je nous imagine très bien tous les 5. 

Photo 05-09-2018 14 04 54.jpg

 QUELLES SONT TES TROIS PIECES PRÉFéRÉES DE NOTRE SÉLECTION?

J’adore le sac sEAU Staud

Les boucles d’oreilles Kennedy en écailles. 

Et pour finir le sac bourse Grace Staud également. 

 
Photo 03-09-2018 11 56 16.jpg

 

Es-tu un earlybird?

Je me couche généralement tôt ou tellement tard qu’il est par conséquent très tôt. Donc je suppose.

 

Comment décrirais tu ton style ?

Sincèrement je n’en n’ai pas la moindre idée.

Quel est ton meilleur conseil mode ?

Porter des vêtements qui nous permettent de se sentir confiant ou de se réinventer. Pas prendre ça trop au sérieux et s’en amuser. Juste être bien dans ses pompes.

Photo 05-09-2018 14 30 38.jpg
Fanny AiraultComment